Jet de TOC – Episode 2 – Grim Dawn

Salut à tous, petite vidéo en passant sur un jeu qui me plaît pas mal : Grim Daw.

Grim Dawn est un Hack’n’ Slash développé par Crate Entertainment.

Formé par d’ancien d’Iron Lore, ils ont annoncé en 2009 qu’ils avaient acquis les droits du moteur de jeu de Titan Quest, et qu’ils avaient commencé le développement de Grim Dawn en 2010. Le Jeu se déroule dans un univers de fiction sombre et basé sur l’époque Victorienne, proche de Solomon Kane.

Le jeu prend place dans l’univers de Cairn, un monde sombre déchiré par la guerre où l’empire d’Arkovia autrefois fier et puissant est tombé en ruine, et la race humaine conduit au bord de l’extinction. Cairn est devenu le terrain d’une guerre éternelle entre deux pouvoirs surnaturels, les Éthérés et les Chthoniens, les uns cherchant à utiliser le corps humain comme une ressource, les autres cherchant à détruire la race humaine avant que cela puisse se produire.

Les humains ont appris que ces êtres, faits d’éther, une sorte d’énergie spirituelle, pourraient se fusionner avec l’esprit humain, et posséder ou contrôler leur hôte si elles étaient en mesure d’écraser sa volonté. Les chercheurs ont découvert que l’homme, une fois possédé, posséderait des capacités naturelles accrues, même après que l’être éthéré ait été retiré. Et devinez ce qu’on joue ? Ben oui un ancien possédé.

Au niveau Lovecrat, les Chthoniens ça va rappeler des choses aux fans de Lumley. On ne les voit pas tout de suite dans le jeu mais ne vous inquiétez vous n’allez pas être déçu, les tentacules sont au rendez-vous. Ensuite vous allez voir que la direction artistiques est vraiment sympa. Même les Ethérés ont leur touche particulière avec des mutations plus étrange les unes que les autres, et leur alliés mort vivant bénéficient à la fois du traditionnel swap color, mais en plus d’une dizaine de classes et spécificités. Bref y a de la diversité…

Même au niveau du joueur ! En effet les arbres de talents qui semblent assez simple se complexifie dès le niveau 10 avec la possibilité de prendre une deuxième classe, puis par la suite avec les points de dévotion qui peuvent complètement changer le jeu en vous apportant de nouveaux actif et passifs. Mais c’est aussi cette partie là qui m’a plu. A vous de trouver la meilleure combo pour survivre dans ce monde obscure !

Car oui comme dit plus haut la direction artistique est vraiment bonne et les ambiances des différents lieux sont vraiment sympathiques. On se retrouve dans un univers un poil plus fantaisiste que celui que j’imagine pour Solomon Kane, mais les repères visuels sont présent, les costumes de puritains et le chapeau si emblématiques des répurgateurs de warhammer, la possibilité d’avoir des armes à feu de type mousquets ou six coups…

Bon quelques points négatifs quand même car rien n’est jamais parfait en ce monde : le premier les ligne de tir, elles sont entre le dégueulasse et le bizarre et ça prends bien deux heure avant de s’habituer et de pouvoir tirer à distance la où on veut vraiment à tous les coups.

Deuxième point la latence, même en solo le jeu à des petites latences qui méritent de prendre une marge de sécurité en hardcore, et de ne pas attendre le dernier moment pour appuyer sur le panic button.

Et dernier point, ce jeu s’adresse plutôt aux nostalgiques de Titan Quest, et Diablo 2 qu’a un publique de néophyte dans le domaine. Il n’y pas de grosses innovation mais cela fait plaisir de retrouver les mécanismes avec lesquels ont a joué tant d’heure, et je pense que cela va plaire à tout ceux qui ont ragé sur Diablo 3

Valkann

Élu des Internets, défenseur de la grande Trollerie, Gardien des Grands Anciens

%d blogueurs aiment cette page :