Les montagnes de la Lune – Partie 1

Oz était venu nous voir avec une nouvelle affaire : un étudiant avait disparu. Bon, il faut bien mettre du beurre dans ses épinards, on a donc décidé d’aller voir les parents

pour essayer de trouver une piste. Au premier abord, il est sans histoire, étudiant en histoire, passionné d’Égypte travailleur. Les parents n’en savent pas plus, nous décidons d’aller directement sur le campus pour enquêter.

Le campus

halloweencult1 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Les professeurs coopèrent et nous apprenons rapidement qu’on a vu des gens en robe noire aller et venir subrepticement la nuit sur le campus.
Plus alarmant, pendant le repas de midi, je me fais v
oler mon tome. Mes compagnons ne semblent pas réaliser la gravité de la situation qui sait ce qu’un individu mal intentionné pourrait faire avec le de vermis? Il faut absolument le retrouver, nous retrouvons une robe noire dans la chambre du disparu, il semblerait qu’il fasse partie de cette petite société qui se promène la nuit en cape. Pendant que j’attends le retour des connaissances du disparu sur le campus. Oz et Jonas rentrent aux bureaux pour se préparer pour la soirée. Ils en ont été pour une surprise….

La surprise

BigComboTrailer1 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Apparemment, je suis passé prendre tout un tas de document en début d’après-midi et par tout un tas, je veux dire tout. Il est heureux que j’aie passé la journée avec eux, sinon nous aurions sûrement été bons pour un long et pénible malentendu. Heureusement, Oz avait été témoin de l’acte de polymorphie en Grande-Bretagne nous nous orientons donc vers un suspect Métamorphe.
Aaron passe quand ils sont au bureau, il a amené un livre à Jonas au vu de son récent regain d’intérêt pour le surnaturel et de ses récentes questions sur le sujet.

La secte

witchcraft Les montagnes de la Lune - Partie 1

Ils n’ont cependant pas trop le temps d’appesantir sur le sujet : il y a toujours un étudiant manquant. Ils reviennent à l’université pour m’annoncer les nouvelles et nous décidons d’attendre la nuit cachée devant les dortoirs. Le temps se passe et finalement nous voyons des silhouettes encapuchonnées quitter subrepticement les dortoirs. Nous les suivons, les perdons de vue, mais au vu de la direction originale et des divers bâtiments, il est très probable qu’ils sont allés vers le gymnase. Après nous être enfuis, je constate avec effroi que les veines de mon bras sont devenues noirâtres, certainement à cause de cet étrange éclair. Nous recherchons une solution à ce problème et, en fouillant dans les livres, nous finissons par trouver un rituel qui pourra me guérir. Le petit groupe se décide à le préparer, enfin les deux autres surtout, moi, j’hyperventile un peu en voyant le noir se répandre. Heureusement, Jonas a soudainement un déclic : ce rituel lui rappel vaguement des hiéroglyphes vus auparavant, il s’agit vraisemblablement de l’appel de quelque chose d’indéterminé mais que nous n’avons pas envie d’appeler. Nous nous renseignons auprès d’Aaron sur ce livre et apprenons à notre grande stupéfaction qu’il n’est jamais passé à la Nightmare. Encore un piège du polymorphe!

L’embuscade

hqdefault Les montagnes de la Lune - Partie 1

En panique, nous décidons d’aller voir Ohinira qui pourra sûrement nous renseigner sur l’étrange malédiction. Et elle nous renseigne bel et bien : c’est une sorte de gangrène expresse. Il va falloir que j’aille en urgence à l’hôpital si je ne veux pas perdre mon bras.

Nous sortons donc pour foncer à l’hôpital quand une voiture noire débarque. Trois hommes en sorte pistolet au poing et commencent à tirer dans notre direction! Pendant que nous nous cachons tant bien que mal derrière les murets, nous apercevons Oz se faire kidnapper et Ohinira gît à terre. La voiture s’enfuit et nous nous relevons un peu choqués.

La chute

o-SHOES-900 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Mme Wang est morte, Oz capturé. Dans la panique, nous n’avons pas eu le temps de relever la plaque et je ne peux pas vraiment donner la chasse sans risquer de perdre mon bras faute de soins.
Jonas m’emmène à l’hôpital tandis que nous réfléchissons déjà au moyen de trouver la trace de notre ami.

 

L’enquête

tumblr_mt2tilHHQx1qd3nk9o1_500 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Je passe plusieurs jours en caisson hyperbare mais Jonas ne reste pas inactif pendant ce temps. Il sécurise d’abord le domicile du docteur Hopkins, des fois que notre polymorphe ait aussi effectué un cambriolage chez lui. Il va dans divers bars mal famés pour essayer de trouver la trace du trio ayant capturé Oz. Finalement après diverses manœuvres douteuses mais efficaces, il finit par trouver le domicile d’un des kidnappeurs. C’est dans le même quartier que la maison d’Hopkins. Sur place, Jonas trouve un des kidnappeurs, il apprend qu’Oz a ordonné notre kidnapping (ce qui ne me surprend pas particulièrement quand Jonas me raconte son histoire). Il découvre aussi de nombreux habits masculins et féminins dont certains ressemblants à celui des personnalités empruntées par le polymorphe. Ce ne serait donc pas Oz lui-même qui se serait auto-kidnappé mais notre Métamorphe qui aurait orchestré cela. Apparemment il aurait été livré au port.

Le départ

IES-Abroad-History1 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Je suis à nouveau sur pied et nous enquêtons au port. Les autorités ont vu passer Oz qui a pris un ticket pour Lima. Nous décidons donc de nous lancer à la poursuite de notre ami. Jonas demande avec entrain un financement auprès d’Aaron qui accepte tandis qu’en faisant les comptes de la Nightmare nous constatons à la banque que « j »‘est vidangé les comptes et qu' »Oz » a aussi retiré les objets présents sur les comptes secrets de la Nightmare, apparemment il s’agissait de livres… Oz…
Bref, malgré tout il est attachant de ce petit saligaud. Nous partons donc en bateau vers Lima.

Nous nous sommes bien entendu renseigner avant de partir et nous savons qu’il y a une mine de la NWI là-bas. Récemment il y a eu un tremblement de terre dans la région.
Nous décidons donc d’aller d’en vérifier vers le camp de la NWI des fois que le polymorphe kidnappeur y soit lié. Nous trouvons un camionneur qui nous emmènera vers le village-relais juste avant le camp minier pour un prix modique.

Le Pérou

00003522_medium Les montagnes de la Lune - Partie 1

Sur place, il y a un petit comptoir commercial. On y trouve tout un tas de choses dont des soldats en maraude pour trouver des rebelles. Le responsable du comptoir est un aventurier français qui s’est installé dans la région. Il nous invite à passer la nuit et nous met en contact avec un guide nommé Miguel.

Nous achetons diverses curiosités qu’il avait achetées dans ses voyages : une carte au « trésor » et une tête de statue de serpent. Il nous raconte la légende locale à base de serpents et de mal enterrés dans les montagnes. Pleinement conscients que la présence de la NWI n’augure rien de bon, nous prêtons largement fois à ces légendes. Le camp minier de la NWI va sûrement déterrer quelque chose de particulier, si ce n’est déjà fait… Par contre pas de trace d’Oz ni du polymorphe.

Le site d’extraction

Hull_Rust_Mahoning_Mine__St._Louis_County__Minnesota_19301 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Le lendemain, nous nous mettons en marche, notre guide nous amène sans problème au camp de la NWI qui accueille apparemment des scientifiques de temps à autre. Nous nous présentons aux portes et sommes accueillis malgré un climat assez lourd : deux mineurs ont en effet disparu pendant la nuit. Selon le responsable se serait dû à l’attaque d’une tribu locale très agressive envers la NWI alors qu’ils seraient sortis fumer. Personne n’a rien vu, ni entendus, les barbelés autour du camp sont haut et les portes fermées la nuit. Nous avons des doutes.

Nous nous installons dans la baraque des visiteurs et commençons à enquêter sur les disparitions, ce n’est pas la première, elles sont toujours attribuées à la tribu locale mais ça reste suspect vu la discrétion absolue et la surveillance. Le fait que ce soit principalement les mineurs et non les gardes sont aussi particulièrement douteux.

L’attaque

ows_14414920797524 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Le lendemain notre petit déjeuner est abrégé par des clameurs : plusieurs Indiens se sont fait prendre et tuer aux alentours du camp. Nous remarquons qu’une garde s’éclipse en embarquant les armes des morts, il s’agit apparemment des mêmes fusils que ceux des gardes. Le chef de la sécurité est peu loquace sur les événements et estime que la disparition est réglée, coupables abattus… Quand bien même les gardes (ou leurs corps) n’ont pas été retrouvés.
En tout cas, nous en profitons pour effectuer une visite guidée des mines. Rien de particulier sinon une faille qui semble provenir d’une décompression explosive et dont les strates inférieures ressemblent à la roche que nous avions vue près du camp indien dans l’affaire « Chant du Loup ». Avec Jonas, nous commençons à nous dire que l’histoire sent mauvais, surtout que des traces semblent partir de cette faille vers la montagne….

Le sanctuaire

yig_1 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Bref, nous nous sentons un peu seuls pour faire face sans informations à ce qui a pu sortir de cette faille, la NWI agit de manière suspecte, nous décidons donc de prendre contact avec les ennemis de nos ennemis. Nous rentrons au village et demandons à Pedro de nous emmener au village indien. Il ne sait pas exactement où il se trouve mais il y a une idole pas loin à proximité de laquelle il veut bien nous emmener (avant de s’en aller prestement, la tribu semble assez rude, voire radicale). Nous nous mettons donc en chemin.

Notre guide nous laisse dans la forêt à flanc de montagne en nous indiquant la direction dans laquelle se trouve l’idole. Au bout d’un moment, nous arrivons vers un petit sommet plat et dépourvu d’arbre autour d’une statue représentant un serpent. Une petite table en pierre sert d’autel. Nous avons appris de notre guide que les Indiens vénèrent cet autel, nous déposons donc quelques offrandes prévues à cet effet sur l’autel pour montrer nos bonnes intentions. Puis nous attendons. Nous constatons assez vite qu’il ne semble pas y avoir de trace de vie autour de la statue. Il y a des inscriptions sur la statue mais elles sont incompréhensibles. Je ne suis pas spécialiste mais ça ne doit pas être l’écriture du dialecte local, c’est trop étrange.
Il y a des traces de pas certes, mais pas de bruit d’animaux, d’insectes ou autres. C’est parfaitement calme au point d’en être effrayant. Nous décidons donc d’attendre un peu plus loin.

La nuit

857616eb2301793956a968286be0df42 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Après plusieurs heures d’attente, Jonas décide de suivre la trace des pas. En pisteur émérite, il arrive à les suivre un moment dans la jungle avant qu’ils ne disparaissent. Nous avions bien fait attention au chemin depuis la statue nous ne sommes donc pas perdus, le dénivelé aidant à se repérer, mais il commence à se faire tard et nous n’avons que modérément envie de passer la nuit au pied de la statue flippante, même la forêt avec ces bestioles diverses nous paraît plus accueillante. Nous nous couchons donc dans nos sacs, en exposant un minimum de peaux pour éviter de trop nous faire bouffer par les insectes.
Dire que nous passons une mauvaise nuit est un euphémisme, des trucs nous ont piqués pendant que nous somnolions tant bien que mal, et nous sommes courbaturés. Nous avons par contre une sorte de rêve commun étrange montrant l’arrivée d’un homme blanc (pas occidental, blanc, blanc) dans cette vallée, nous sentons qu’il s’y installe, nous avons le sentiment diffus que c’est lié à l’idole. Nous revenons vers l’idole et constatons que les offrandes ont disparu. Joie, notre tentative de contact a fonctionné, mais nous n’étions pas là pour en récolter les fruits. Quoique…

Le serpent

yig_by_borjapindado-d6wwnmy-e1482399744955 Les montagnes de la Lune - Partie 1

Alors que nous allions reprendre le pistage du village, je jette un dernier coup d’oeil à la statue… Et je constate que les inscriptions font sens! Quand je dis sens, c’est à prendre au premier degré, je comprends quelque chose, je ne saurai pas dire quoi exactement quoi, mais j’ai l’impression que ça explique comment appeler les enfants du père des serpents… Même si je ne sais pas exactement de quoi il s’agit. Jonas qui m’a rejoint entre-temps est complètement absorbé par l’étude des symboles. Je connais les symptômes, je n’arriverai pas à attirer son attention à moins de l’assommer. Il vaut mieux attendre qu’il ait fini.
Peut-être que j’aurai dû l’assommer : à peine a-t-il fini de lire qu’il se tourne vers moi l’air un peu fou et m’annonce qu’il est important d’appeler le père des serpents.

Quoi? Comment? Qu’est devenu le Jonas méfiant envers les choses mystérieuses à qui « je faisais peur » quand je lisais des ouvrages ésotériques? Je tente de le dissuader, lui rappeler que ce genre de chose est à éviter mais il a l’air possédé, et ne prête pas vraiment attention à ce que je dis. Il se retourne sans plus prêter attention à mes protestations et commence à psalmodier dans une langue étrange en s’agenouillant devant la statue. À ce stade, soit je lui tire dessus, soit je rentre dans son jeu pour éviter de fâcher ce qu’il appelle. J’opte pour la seconde solution, Jonas est un bon ami, qui a souvent donné de sa personne pour nous. Je suis prête à prendre le risque même si son moment d’égarement risque de nous coûter cher à tous. Je prends les risques, je m’agenouille aussi et baisse la tête tandis que des serpents s’abattent sur nous, sûrement vomis depuis la bouche de l’idole. Je ferme les yeux en frissonnant, complètement tétanisée quand soudainement tout s’arrête et une présence phénoménale se fait ressentir.
Yig est arrivé.

Valkann

Élu des Internets, défenseur de la grande Trollerie, Gardien des Grands Anciens

%d blogueurs aiment cette page :