Lovecraftesque : un jeu sur Cthulhu sans meneur

Lovecraftesque_zpsqw7oo2yi-460x350 Lovecraftesque : un jeu sur Cthulhu sans meneur

En parcourant twitter hier soir, j’ai vu quelqu’un parler d’un “GMless” Cthulhu roleplaying system appelé “Lovecraftesque”. Bien que ce soit certainement un marché plutôt encombré, avec des nombreuses options excellentes comme l’Appel de Cthulhu ou Trail of Cthulhu les plus connus en France, j’étais intrigué. Après avoir regardé leur kick-starter, j’ai estimé que c’était une idée vraiment intéressante.

Ce qui différencie ce jeu d’autres basés sur Cthulhu, est le gameplay centré autour d’un « personnage unique » pour tous les joueurs et le système sans meneur qu’ils ont développé. Vous pourriez vous demander comment ceci est censé marcher avec un groupe de personnes, qui tous jouent le même personnage et c’est là où l’idée est excellente.

Le jeu est fait d’une façon qui est très Lovecraftienne, de manière plus marquée que la plupart des autres jeux sur Cthulhu : Il a seulement un personnage, le témoin. Comme les fans des œuvres diverses de Lovecraft le savent, la plupart de ses histoires ont tendance à se concentrer autour d’un protagoniste solitaire. Celui-ci rencontre d’abord les horreurs du mythe ce qui a pour résultat de faire sombrer sa santé mentale – ce qui mène souvent vers une fin épouvantable. La plupart des joueurs de jeu de rôles Cthulhu sont habitués à, plutôt comme dans les histoires de Derleth, un groupe d’enquêteurs qui fait face au mythe. Ainsi Lovecraftesque se distingue avec la prémisse fascinante de n’avoir seulement qu’un protagoniste, mais comment fait un groupe de joueurs pour jouer ce personnage ?

Afin d’avoir un groupe qui ne joue qu’un seul personnage, le jeu se base sur le scène par scène. Pendant chacune de celle-ci, vous avez un joueur qui devient le narrateur, dont le rôle est proche de celui du Gardien dans un jeu classique de Cthulhu. Les autres joueurs construisent la scène initiale et décrivent un indice clé de sur ce que pourrait être le mystère global.

En plus du Narrateur, un autre joueur endosse un rôle et devient « le Témoin », qui est le protagoniste de l’histoire et le point focal des événements épouvantables. lorsqu’un joueur a le contrôle du témoin, le jeu se déroule plutôt comme un RPG traditionnel, racontant au narrateur ce qu’il fait et comment il réagit. Les autres joueurs sont alors appelés « Observateurs », mais ce n’est pas un rôle passif ! Ils sont là pour ajouter des informations à la scène, suggérer des twists et travaillent avec le Narrateur et le Témoin afin d’apporter de la tension.

On retrouve ce genre de mécanisme dans Remember Tomorrow. Mais je dois dire que ce concept peut se prêter tout particulièrement à l’univers de Lovecraft. Par contre il ne reste plus que 7 jours avant la fin du kick-starter donc si vous avez envie de tester n’attendez pas trop longtemps, le projet est déjà financé.

Valkann

Élu des Internets, défenseur de la grande Trollerie, Gardien des Grands Anciens

%d blogueurs aiment cette page :