Sur les frontières

Ce n’est pas tous les jours qu’un copain sort son propre jeu de rôle, et comme j’ai eu la chance de le relire je ne vais pas m’en priver pour en parler.

Ecrit par Manuel Bedouet, et illustré par John Grumph « Sur les frontières » est un jeu qui vous propose d’incarner les héritiers d’un empire qui partent sur les marches de celui-ci afin d’accéder au statut rêvé de héros ! Mais attention il y a beaucoup d’appelés pour peu d’élus et tous ne reviennent pas à la capitale…

13564 Sur les frontières

Aujourd’hui, vous avez douze ans. Votre grande sœur prépare son premier discours de sénateur, votre frère est parti depuis plusieurs mois en campagne comme aumônier des armées impériales, et vous, dernier enfant de la famille, vous apprêtez à effectuer votre grand voyage vers les confins. Vous attendez le coursier qui viendra vous indiquer votre destination avec une certaine impatience. Il paraît que c’est là-bas qu’on devient un Héros. Vous en avez croisé un, une fois. Un Héros de retour des frontières. Il était solide comme un roc, balafré au visage. Ses cheveux longs tombaient sur un manteau de fourrures exotiques. Il vous a fait don de son poignard. Depuis vous le chérissez comme une relique sacrée. Vos parents ont le regard inquiet, mais vous savez, vous, que la gloire est au bout du chemin. Vous allez partir là-bas, collectionner les exploits, et puis revenir adulé par la foule. Et vous le savez, ce jour-là, c’est vous qui transmettrez votre poignard à un enfant.

Bref Sur les frontières est un jeu qui risque de vous changer pas mal dans vos habitudes de jeu. Très centré sur les personnages et reprenant la tradition de la quête initiatique, votre personnage sera amené à vivre différents événements qui le conforteront ou remettrons en question ses idéaux et ses convictions. Le jeu dévoile vraiment tout son potentiel autour d’une campagne (qui peu être assez courte, on ne parle ni des Masques ni de l’Ennemi Intérieur en termes de durée, mais plutôt d’un Notre Tombeau.)

La version papier en impression à la demande est à 10€, et la version pdf à 5€ le tout sur Lulu. Il existe aussi la première mouture, une béta encore disponible gratuitement (mais qui est quand même moins sympa que la version définitive) si vous souhaitez vous faire une idée de la bête.

Enfin il existe aussi un module pour donner une teinte plus western à vos parties.

J’aimerais vraiment parler plus de ce jeu, des mécaniques, des bonnes idées de systèmes, des points de gameplay intéressant. Mais je risquerais de spoiler pas mal de chose si vous comptez y jouer. De plus si vous comptez mener les parties, essayez au moins la béta (ou prenez le jeu complet direct, y a quand même pas mal d’améliorations) et vous comprendrez ce que je veux dire.

 

Valkann

Élu des Internets, défenseur de la grande Trollerie, Gardien des Grands Anciens

%d blogueurs aiment cette page :