Agence 13, Tome 2 : Ceux d’en-bas – Serge Brussolo

15030851985-165x272 Agence 13, Tome 2 : Ceux d'en-bas - Serge BrussoloAgence 13, Tome 2 : Ceux d’en-bas

Auteur : Serge Brussolo
ISBN : 226509031X
Éditeur : Fleuve noir (2010)

4ème de couverture : Quand on est embauchée par une agence immobilière spécialisée dans la remise en état d’anciennes « scènes de crime », mieux vaut s’attendre au pire…
Pas facile de transformer le théâtre d’un génocide en parc de loisirs ! C’est pourtant le défi que va devoir relever Mickie Katz pour l’Agence 13 dans un village perdu du Montana, au milieu d’une nature sauvage hantée par l’esprit-totem d’un grizzly en colère et les fantômes d’Indiens assassinés en des temps anciens. Folklores et légendes fantaisistes cachent néanmoins des secrets bien réels et Mickie va peu à peu découvrir une population tenaillée par une culpabilité que rien n’apaise, et prête à tout pour expier ses fautes. Qui est cet archer invisible qui, caché dans la forêt, prend pour cibles les villageois avec la complicité des autorités locales ? Craignant de figurer au tableau de chasse du tireur fou, Mickie va plonger au coeur du mystère, jusqu’au fond de ce lac de montagne où jadis, tout a commencé…

Le lac fonctionnait à la manière d’un piège pour l’imagination, ses eaux n’avaient rien de rassurant, sa géographie suscitait l’angoisse. C’était une pochette-surprise démoniaque mêlant des lames de rasoir aux friandises contenues dans ses flancs.

Pourquoi c’est bien

Si comme moi vous n’avez pas lu le tome 1, ne vous inquiétez pas, l’histoire se tient toute seule, les personnages sont extrêmement bien présentés et fouillés. Ce qui fait la grande force de ce roman est son côté lovecraftien (d’ailleurs même le titre me fait penser à un clin d’œil à « ceux des profondeurs »). Entraînée dans une histoire d’Indiens décimés par la variole, face à une population rétrograde et fermée, menée par un maire-prédicateur fou, Mickie Katz affronte la colère de Dieu, au travers d’un mystérieux archer, jusqu’à se retrouver hypnotisée par le lac et ses maisons englouties aux habitants statufiés au fond duquel règnent la nuit la plus noire et une froide polaire.

Mais

Toutes les fausses pistes sont balayées un peu rapidement et surtout la fin, et la conclusion de l’intrigue principale me semble tirée par les cheveux.

Pourquoi c’est de l’inspiration

Là vous avez un scénario pratiquement clef en main pour faire intervenir un groupe d’enquêteur sur la disparition d’un touriste, ou d’une autre personne. Le village en huis clos dans les montagnes, la population repliée sur elle-même et porteuse d’un lourd secret. L’archer mystérieux incarnant une rédemption divine, et le lac aux silhouettes pétrifiées. Le tout sur le fond d’un cimetière indien. Il y a pratiquement trop d’élément pour mener une seule partie. Cela pourrait être découpé en trois grands scénarios qui s’imbrique pour arriver au final. Final qu’il vous faudra revoir suivant l’univers dans lequel vous jouer, que celui-ci implique du surnaturel ou non.

Bilan

Un roman vraiment excellent et très fourni en inspiration, le seul défaut pour moi étant sa conclusion.

Valkann

Élu des Internets, défenseur de la grande Trollerie, Gardien des Grands Anciens

%d blogueurs aiment cette page :