Looking for a médium

Jonas Richard Edgarson, frère d'Aaron Richard Edgarson, était légèrement souffrant. Son frère était connu par le gratin mondain comme étant un excellent homme d'affaire et un écrivain doué. Lui était le mouton noir de la famille. Ses professeurs disaient de lui qu'il était devenu archéologue et historico-ethnologue pour séduire les filles à l'université, avant de découvrir que cet alibi pouvait lui permettre de faire le tour du monde tout en étant payé. Les gens de bonne compagnie admettaient qu'il était Don Juan un tantinet porté sur la bouteille. Les médisants disaient de lui qu'il avait sans doute essayé tout ce qui existait en matière de drogues et de positions sexuelles, et que régulièrement, il appréciait d'échanger quelques démonstrations de virilité à grands coups de poing dans la gueule. Quoi qu'il en soit, Jonas était actuellement alité dans un hôpital, le visage tuméfié. Aucun bouquet de fleur ne venait décorer sa chambre. Pas de visiteurs. Il était seul. Sa petite flasque de Whisky sagement posée sur sa table de nuit, il compulsait ses notes en griffonnant la suite de ce qui était sans doute les prochaines fabuleuses aventures de J.R. Jones, le célèbre aventurier des pulp magazines. Arrivé à New-York dans le cadre d'une enquête sur la disparition de Paul Le Mond, un médium reconnu pour ses pouvoirs psychiques et sa capacité à voir au-delà de la perception humaine, il avait déjà eu l'occasion de goûter aux charmes de Broadway. Et à voir sa tronche, aux désagréments aussi. Une jeune infirmière entra. - "Monsieur Edgarson. Vous allez mieux ? - Bonjour mademoiselle. Beaucoup mieux depuis que vous êtes là. - S'il vous plaît, ne commencez pas ! Qu'est-ce qui vous a mis dans cet état ? - Oh, rien, un petit accrochage… dit que mon métier d'enquêteur me mène parfois dans des endroits mal fréquentés. Poser des questions sur certaines personnes peut en déranger certains… mais je suis vivant ! Ce n'était pas gagné d'avance. - On a essayé de vous assassiner ? - En somme. - Mais c'est terrible, il faut alerter la police ! - Oh vous savez... je suis détective privé, je connais leurs méthodes. La police ne pourra rien pour moi. J'ai quelques bons amis qui ont la situation en main. La seule chose qui pourrait m'aider serait un petit massage, juste là, sous mon omoplate. Ça me fait terriblement mal. Ce doit être quand ce mastard m'a frappé avec sa matraque, pendant que ses acolytes m'encerclaient. - Ooooh, pauvre chou... laissez-moi vous aider." Jonas n'exagérait qu'à pleine la situation. Après avoir rencontré la mère de Paul Le Mond dans sa demeure, située à Buffalo dans l’état de NY, la ville natale de Paul, le groupe avait décidé d'enquêter sur les lieux de la disparition du médium, à savoir dans les 600 mètres séparant sa maison de celle de sa compagne. Cette dernière était une actrice décrite comme vénale par l'entourage de l'artiste prodige. Quelques pistes avaient été évoquées dans le récit qu'avait fait la mère de son fils. Ce dernier avait fait une série de cauchemars présentant de la jungle et une ville aux murs difformes aux alentours de ses 17 ans après quoi il avait été hospitalisé avec un autre individu du nom de C. ayant les mêmes symptômes. Les recherches sur ce nom ne donnèrent aucune trace. Après une semaine alitée ensemble, le jeune Paul revint avec l'esprit changé, comme s'il était un autre. Il était également amnésique. C'est à ce moment qu'il décida de partir avec son compagnon d'infortune. Les deux disparurent pendant 8 ans. Quand Paul revint, il fut plus que discret sur ses activités. Quelques jours plus tard, il subit une nouvelle crise et fut hospitalisé. C'est à l'issue de cette crise qu'il obtint ses dons surnaturels. Il récupéra alors ses souvenirs d'enfance, mais perdit tout souvenir de la période de 8 années passée avec C. Il se lança dans le Show-biz suite à l'incitation de Herb, son manager déjà dans le business. Son ascension fut rapide, jusqu'à ce qu'il disparaisse après deux années de succès. Et c'est là qu'intervint la Nightmare Agency.

 Le rêveur

Malheureusement, personne ne semblait vraiment connaître Paul Le Mond dans son ancien établissement à Broadway. Jonas avait proposé à Hopkins d'aller s'encanailler avec la pègre locale pour récolter quelques informations, mais cela avait éveillé l'intérêt de deux mastards qui leur étaient tombés dessus. Il avait réussi à mettre l'un des agresseurs quasiment hors-circuit, mais à deux contre un et dans son état d'ébriété très avancé, la situation risquait de mal tourner. Heureusement, Oz était dans le coin et leur avait permis de s'en tirer la tête haute - et la mâchoire pétée. D'où son état actuel. Jonas avait déjà pris quelques notes pour une future nouvelle. Pour l'instant, il travaillait sur sa prochaine nouvelle inspirée du récit de ses compagnons. Une histoire de ver géant en plein cœur de Boston, c'était sacrément vendeur ! Ces gars-là étaient en or niveau inspiration. Beaucoup d'imagination, même s'ils avaient l'air d'un peu trop y croire. De ce côté-là, ils étaient plutôt dérangeants. En tout cas, l'incroyable J.R. Jones allait bientôt à nouveau faire parler de lui. Slamn aka Jonas Richard Edgarson

Valkann

Élu des Internets, défenseur de la grande Trollerie, Gardien des Grands Anciens

%d blogueurs aiment cette page :