Jeu de rôle & Cthulhu : le système métal – Lecture des livres maudits

Lecture des livres maudits & système métal

Quelques règles sur la lecture des ouvrages du mythe dans l’adaptation au système métal de l’Appel de Cthulhu.

2223744169_6702da63a0_b1-526x350 Jeu de rôle & Cthulhu : le système métal – Lecture des livres maudits
https://www.flickr.com/photos/cuppini/

Les livres

Dans le système métal les livres sont décrits à l’aide des caractéristiques suivantes.

Complexité: La complexité est le malus (en nombre de dés) à apporter aux jets de lecture dû à la difficulté à déchiffrer le manuscrit, que ce soit à cause de l’écriture, des concepts, de la langue, … Chaque jet de compétences subit ce malus, que ce soit pour comprendre le livre ou pour y apprendre un sort.

ComplexitéMalus
Facile0
Délicat-1
Ardu-2
Complexe-4
Cryptique-6

 

Mythe: C’est le nombre de point d’expérience maximum à glaner. Une fois que le livre est entièrement lu, le niveau d’Investigateur du Mythe s’est donc vu augmenter de ce nombre de point.

Occultisme: Nombre de point d’expérience maximum à ajouter à la compétence Mystique (1 par lecture).

Durée: Durée entre chaque jet de lecture, exprimée en jours, semaines ou mois.

Santé mentale: Nombre de point de tension perdu ainsi que le nombre de point d’expérience gagné en Mythe de Cthulhu et /ou Occultisme à chaque jet de lecture réussi.

Sorts : liste des sortilèges qu’il est possible d’apprendre.

Aspects : liste d’aspects qu’il est possible d’apprendre en lisant ce livre.

Un livre se présente donc sous cette forme :

Necronomicon_prop1 Jeu de rôle & Cthulhu : le système métal – Lecture des livres maudits
Livre du mythe

Culte des Goules

Livre en français écrit par François-Honoré Balfour, Comte d’Erlette, vers 1702. Il fut interdit par l’Eglise immédiatement. Ce live parle d’un culte aux pratiques nécromantiques, nécrophiliques et nécrophage. Ne subsiste que quelques exemplaires dont le dernier aurait refait surface vers 1906.

  • Complexité : ardu (-2d)
  • Durée : 1 semaine
  • Mythe : 10
  • Santé mentale : 2
  • Aspects : Goules, Pratiques nécromantiques, Pratiques nécrophiliques, Culte Morbide, Cannibalisme
  • Sorts : Appeler/Congédier Nyoghta, Appeler/Congédier Shub-Niggurath, Contacter une Goule, Flétrissement, Invoquer/Contrôler Byakhee, Invoquer/Contrôler un Sombre Rejeton, Lien Noir, Résurrection, Signe de Voor.

La lecture

Un investigateur doit consacrer du temps à la lecture. Il doit au moins passer 6h par jour. Une fois la durée passée, il peut faire un jet de lecture. Ce jet de lecture est le plus souvent un jet d’Occultisme, mais selon le sujet traité, peut aussi être un jet d’Universitaire ou de Scientifique par exemple. Ce jet se fait avec le malus dû à la complexité. Un Aspect en rehaut peut être ajouté à la poignée.

Si le jet est raté, rien ne se passe : pas de perte de tension, pas de gain, juste du temps perdu.
Si le jet est réussi, il gagne, selon son choix et les possibilités du livre

  • Un nombre de point d’expérience en Investigateur du Mythe égal au score de Santé mental de l’ouvrage (Jusqu’à maximum du score Mythe de l’ouvrage)
  • Un nombre de point d’expérience en Occultisme égal au score Santé mental de l’ouvrage (Jusqu’à maximum du score Occultisme de l’ouvrage)
  • Un nombre de point de tension égal au score de Santé mental de l’ouvrage
  • Un aspect ou sort, au choix du joueur ou du gardien (personnellement je change le nom des sorts et donne la possibilité aux joueurs de choisir dans cette liste)

Ainsi un investigateur aura besoin d ‘une semaine pour apprendre un des aspects ou sorts du culte des goules, et gagnera 2 points d’expériences en Investigateur du Mythe. Ainsi que 2 points de tension

Règles annexes

Gustave_Courbet_0331-719x600 Jeu de rôle & Cthulhu : le système métal – Lecture des livres maudits

 

à corps perdu

Le maître du jeu peut accorder de troquer un point de faiblesse pour diminuer la complexité de l’ouvrage de 1 point, cela représente l’investissement supplémentaire dans l’étude de l’ouvrage, le manque de sommeil, les privations, la faim, la soif…

Le maître du jeu peut accorder de troquer un point de faiblesse pour diminuer la durée d’étude de l’ouvrage de 1 jour, cela représente l’investissement supplémentaire dans l’étude de l’ouvrage, le manque de sommeil, les privations, la faim, la soif…

Soif de connaissance

Une fois un ouvrage commencé s’arrêter est très difficile, un investigateur qui ne veut ou ne peux pas continuer l’étude d’un ouvrage, va se retrouver stressé. on regarde d’abord combien de jours l’investigateur a passé sur l’ouvrage. Il perds alors un nombre de point de tension égal au score de santé mental de l’ouvrage , tous les jours pendant autant de temps que la durée de l’étude.

Pour le culte des goules, si l’investigateur arrête l’étude après un seul jet (une semaine) il perdra 2 points de tension tous les jours pendant une semaine.

Bien sûr cette règle ne s’applique pas si l’investigateur a fini l’étude de l’ouvrage.

Quelques exemples de livres

Culte des Goules

Livre en français écrit par François-Honoré Balfour, Comte d’Erlette, vers 1702. Il fut interdit par l’Eglise immédiatement. Ce live parle d’un culte aux pratiques nécromantiques, nécrophiliques et nécrophage. Ne subsiste que quelques exemplaires dont le dernier aurait refait surface vers 1906.

  • Complexité : ardu (-2d)
  • Durée : 1 semaine
  • Mythe : 10
  • Santé mentale : 2
  • Aspects : Goules, Pratiques nécromantiques, Pratiques nécrophiliques, Culte Morbide, Cannibalisme
  • Sorts : Appeler/Congédier Nyoghta, Appeler/Congédier Shub-Niggurath, Contacter une Goule, Flétrissement, Invoquer/Contrôler Byakhee, Invoquer/Contrôler un Sombre Rejeton, Lien Noir, Résurrection, Signe de Voor.

Sept Livres Cryptiques de Hsan

Ecrit en chinois par Hsan Le Grand au environ du IIème siècles av. J.-C. Constitué de sept rouleaux de parchemin, avec des sujets très divers, mais ayant attrait au Mythe et tous ayant un intérêt pour les habitants de l’Empire du Milieu. Une traduction anglaise existerait sous le nom de Sept Livres Cryptiques de la Terre.

  • Complexité : cryptique (-6d)
  • Durée : 2 semaines
  • Mythe : 8
  • Santé mentale : 1
  • Aspects : Sociétés Secrètes Chinoises, La Non-Mort, Choses de la Terre.
  • Sorts : Attirer un Esprit (Invoquer/Contrôler un Byakhee), Contacter Nyarlathotep, Contacter un Chien de Tindalos, Contacter une Goule, Convoquer l’Esprit de la Terre (Contacter un Chthonien), Porte de Kadath (Un Portail vers Kadath), Rendre la Vie (Résurrection).

Le Roi en Jaune

En anglais, traducteur inconnu. Originalement, cette pièce de théâtre était rédigée en français, mais les autorités françaises ont détruit tous les exemplaires. L’édition anglaise se présente sous la forme d’un petit livret à reliure noire avec un étrange symbole jaune sur la couverture. Voir ce symbole pour la première fois demande un jet d’horreur avec perte possible de 3 cases de tension. Ce texte ambigu et cauchemardesque à le pouvoir de rendre fou son lecteur.

  • Complexité : facile (-0d)
  • Durée : 1 jour
  • Mythe : 2
  • Santé mentale : 2
  • Aspects : Culte du Roi Jaune, Savoirs interdits, Le Dieu innommable, Carcosa.
  • Sorts : aucun

Prodiges Thaumaturgiques dans la Canaan de Nouvelle Angleterre (Edition Normale)

Description : Les Prodiges Thaumaturgiques, écrits en 1788, sont un inventaire d’événements surnaturels s’étant produits dans la Nouvelle Angleterre coloniale. L’ouvrage est un formidable catalogue d’actes blasphématoires, de naissances monstrueuses, de vieilles légendes indiennes… Son auteur revient longuement sur les événements survenus dans le bois des Billington, près d’Arkham, à la fin du XVIIe siècle.

Auteur : Le révérend Ward Phillips était le pasteur de l’Eglise Baptiste d’Arkham entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle. Son érudition était celle d’un diplômé de Harvard et il était respecté par ses paroissiens. Peu après la parution de la seconde édition des Prodiges Thaumaturgiques, en 1801, il se rendit avec John Druven, le rédacteur en chef de l’un des journaux locaux, à la villa des Billington dans le bois éponyme pour y rencontrer le nouveau locataire. Il semblerait que ce dernier était Alijah Billington, le descendant de Richard Billigton. Phillips s’en prenant à Richard Billigton dans son ouvrage, une violente dispute aurait éclatée entre le révérend et Alijah. Druven mourut sans laisser de trace peu de temps après, et Phillips nia jusqu’à sa mort avoir des souvenirs de cette visite. Quoiqu’il en soit, il tenta de récupérer tous les exemplaires des Prodiges Thaumaturgiques afin de les brûler. Dès lors, mal vu dans la communauté, il déménagea dans l’Ohio et mourut quelques années plus tard.

  • Complexité : facile (-0d)
  • Durée : 1 jour
  • Mythe : 2
  • Santé mentale : 1
  • Aspects : Culte des sorcières, Savoirs interdits, Histoire d’Arkham, Généalogie maudite.
  • Sorts : aucun

Witchcraft: The Witch Cult in Western Europe

Description : Fumeuses théories ou véritables découvertes ? L’auteur fait le lien entre les réunions de sorcières du Moyen Age (réunions assez hypothétiques elles-mêmes) et des croyances pré christiques. Selon ses théories, la sorcellerie en Europe serait issue de cultes païens de la fertilité dont les racines plongeraient dans le Paléolithique. Les anciennes pratiques des sorcières ne seraient donc pas un ensemble de superstitions, mais bien le résultat d’une ou plusieurs pratiques religieuses. Il existerait alors une religion des sorcières… L’Eglise, en s’attaquant à ces superstitions et en persécutant leurs officiants et leurs fidèles, les aurait contraints à la clandestinité.

Auteur : Le Dr Margaret Murray (13 juillet 1863 – 13 novembre 1963) est l’auteur de cet ouvrage controversé. Archéologue, anthropologue et égyptologue éminente et respectée, elle participa tout au long de sa vie à de nombreuses expéditions de fouilles (Egypte, Palestine, Angleterre, etc.). La rumeur veut qu’elle se soit intéressée à la sorcellerie vers 1915 après être tombée malade en Egypte. Toutefois, point n’est ici question de malédiction pharaonique ! Tout simplement, en convalescence à Glastonbury, dans le Somerset, elle n’a pu manquer d’étudier la légende du Graal (qui aurait été apporté ici même par Joseph d’Arimathie). Ajoutez à ceci les restrictions de déplacement dues à la Grande Guerre : il fallut bien qu’elle s’occupât…

C’est ainsi que dans les années 1920 elle a commencé à exposer ses théories sur les origines et l’organisation de la sorcellerie. Bien entendu, la plupart de ses collègues ont ridiculisé ses travaux. Ses conclusions étaient, il est vrai, sujettes à de sévères critiques. Les faits et la méthodologie étaient – et sont toujours – en cause, et pour certains cela retirait toute valeur académique à ses travaux… qui sont pourtant considérés comme des « classiques » par les occultistes. Ou même par les sorcières qui les tiennent pour des articles de foi !

Eu égard à son long célibat, les occultistes font souvent simplement référence à « Miss Murray » lorsqu’ils évoquent sa personne.

  • Complexité : facile (-0d)
  • Durée : 1 jour
  • Mythe : 0
  • Occultisme : 3
  • Santé mentale : 1
  • Aspects : Culte des sorcières, Savoirs interdits, Généalogie maudite.
  • Sorts : aucun

De Vermiis Mysteriis

Ce grimoire commence comme une vue d’ensemble générale des Fantômes et d’autres sujets occultes classiques, mais dégénère peu à peu dans l’examen de faits découverts par Prinn pendant ses voyages dans les terres des Sarrasins. L’ouvrage contient une abondante analyse du panthéon égyptien et du Mythe de Cthulhu. Prinn détaille avec une grande précision les nombreuses formes de Nyarlathotep et l’association de celui-ci avec Nephren Ka, le Pharaon Noir de l’Egypte, ainsi qu’avec le dieu Anubis (Celui qui Ouvre la Voie, le Gardien des Mystères).

  • Complexité : ardu (-2d)
  • Durée : 1 semaine
  • Mythe : 10
  • Santé mentale : 2
  • Aspects : Chose de la terre, Pharaon Noir, Nephren-Ka, Histoire hyperboréenne, Yal, Celaeno
  • Sorts : Contacter un Chthonien, Terrible malédiction d’Azatoth; signe des anciens, invoquer un serviteur de Cthuga, Commander à un Fantôme, Contacter Byatis, Contacter Yig, Créer la Drogue Liao, Créer un Zombie, Créer un Vitrail Vortex, Crux Ansata de Prinn, Invoquer un Démon (Invoquer/Contrôler un Byakhee), Invoquer un Enfant de la Chèvre (Sombre Rejeton), Invoquer un Serviteur Invisible (Vampire Stellaire), Signe de Voor, Transfert d’Esprit.

Nameless Cults, Edition Bridewell

Comme son nom l’indique, l’ouvrage, également appelé Livre Noir, est une étude de cultes secrets que Herr Doktor Friedrich Wilhelm von Junzt, l’auteur, rencontra au cours de ses voyages à travers le monde. Die Unaussprechlichen Kulten a été publié en 1839 à Düsseldorf. Il contient quatorze chapitres et une dizaine d’appendices.

  • Complexité : ardu (-2d)
  • Durée : 1 semaine
  • Mythe : 10
  • Santé mentale : 2
  • Aspects : Savoirs interdits, Sectes & Cultes du 19eme siècle, Tcho-Tcho, Grand Dieu dans le Ciel, Dagon
  • Sorts : Contacter un Chthonien, Terrible malédiction d’Azatoth; signe des anciens, invoquer un serviteur de Cthuga

 

Valkann

Élu des Internets, défenseur de la grande Trollerie, Gardien des Grands Anciens

%d blogueurs aiment cette page :